Guide de sécurité maison : Comment identifier les points faibles en 4 étapes

La sécurité de notre maison est une préoccupation primordiale pour protéger nos biens et assurer la tranquillité d’esprit de nos proches. Dans ce guide complet de sécurité résidentielle, nous allons examiner les vulnérabilités potentielles de votre maison, de l’extérieur à l’intérieur, et vous fournir des conseils pratiques pour renforcer votre protection. Parcourez avec nous chaque recoin de votre propriété et découvrez comment identifier les problèmes de sécurité, ainsi que les mesures à prendre pour les corriger.

Etape 1 : Votre terrain est-il protéger par une clôture et un portail ?

Dans un premier temps faites le tour par l’extérieur de votre terrain si vous cela est possible, que voyez vous ?

  • Votre terrain est-il entièrement clôturé ?
  • Des trous sont-ils présent dans votre clôture ?

Faites aussi attention à ce qui est à proximité immédiate de votre clôture, est il possible de s’aider d’un arbre, d’un banc ou de tout autre chose pour s’aider à escalader par dessus vos barrières ?

image 2

Une fois cette reconnaissance faite, nous pouvons commencer à chercher des solutions, si vous avez découverts des points faibles dans votre clôture, réparez les. Cela peut être fait en comblant les trous, en modifiant légèrement le parcours, ou encore en rehaussant la clôture. Faites toujours cela en accord avec le PLU (Plan local d’urbanisme) de votre mairie.

En terme de sécurité maison, il peut être très intéressant de doubler votre clôture avec une haie végétale, même si cela nécessite un entretien, elle apportera une protection bien supérieure. Elles sont souvent impossible à escalader et la traverser est souvent très compliqué voir impossible si des ronces ont décidées de s’y installer.

Maintenant que la périphérie de votre terrain est pris en compte, intéressons nous au portail. Cela sera forcément le point faible du dispositif extérieur, il est souvent assez bas et facile à escalader, mais est il possible de le fermer à clé ? S’il est électrique, est il facile de le débrayer ? Ces questions seront à résoudre en fonction du modèle de portail que vous avez. Pour dissuader les cambrioleurs, il peut être intéressant de mettre en place une caméra et un projecteur avec détecteur de présence, celui-ci s’activera dès que quelqu’un passera par la.

Etape 2 : L’extérieur de votre maison

Faisons maintenant le tour de votre maison. Dans un premier temps demandez vous s’il est possible de monter sur votre toit, avez vous une échelle ou une table qui permet d’y accéder. Vous serez surpris de voir le nombre de cambriolage qui sont rendu possible car les voleurs étaient passé par le toit, soit directement en enlevant des tuiles ou bien en passant par une fenêtre laissée ouverte à l’étage.

guide de sécurité maison

Regardez maintenant l’emplacement de vos portes, de vos baies vitrées et de vos fenêtres. Parmi ces entrants, lesquels ne sont pas visible par vos voisins, selon vous, si vous cherchiez à rentrer discrètement, par quelles portes ou fenêtres entreriez vous ? Fort de ces questions vous pourrez prioriser les endroits à renforcer en priorité.

Etape 3 : Renforcez les accès extérieurs : Portes et fenêtres

Votre porte est-elle sécurisée ?

La sécurité d’une porte est assez facile à déterminer :

  • Combien de points d’ancrage votre porte possède-t-elle ? Ouvrez la porte et regardez sur la tranche de celle-ci, quand vous tournez la clé, combien de points bougent ? En dessous de 3 points on peut considérer la sécurité de votre porte comme étant faible, nous avons souvent pu constater qu’avec 3 points le montant du pas de porte venait à lâcher sous la pression d’un pied de biche.
  • Regardez la matière qui compose votre porte, est-elle constitué d’un seul panneau en bois, des éléments de décorations peuvent ils la fragiliser ? Il arrive que certains cambrioleurs avec un simple coup de pied, arrivent à enlever un panneau intérieur d’une porte et peuvent ainsi entrer facilement.

Vous retrouverez dans cet article tout nos conseils pour protéger efficacement votre porte.

image 1 edited

Vérifiez vos volets et fenêtres

Concernant vos fenêtres, il y a peu de chance pour que ce soit du verre sécurit, un objet pourrait facilement casser la vitre, mais vous serez surpris que ce n’est pas le moyen le plus utilisé par les cambrioleurs. Pour vérifier la sécurité de votre fenêtre ouvrez là, et regardez comment se compose la tranche. Il y aura la plupart du temps au moins deux points d’ancrages en haut et en bas. Si c’est le cas, vérifiez aussi s’il y a du jeu dans les traverses de votre fenêtre, sur les 4 côtés, il n’est pas rare que les dormants, c’est à dire la partie fixe soit complètement vide, cela permet de les déformer légèrement avec une simple pression et de les ouvrir. Vous découvrirez ici tous les moyens de sécuriser vos fenêtres.

Prenons comme un ensemble vos volets et vos fenêtres. Regardez quel type de volets vous possédez, quel est le système de fermeture ? Prenez vous le temps de fermer ce volet quand vous quittez le domicile ? Suivant les réponses, vous pourrez vous intéresser aux moyens de les sécuriser. Vous découvrirez dans cet article, que même les volets en bois ne sont pas infaillible, et qu’il est souvent nécessaire de les renforcer eux aussi.

Etape 4 : Détecter l’intrusion

Se protéger est important, mais cela ne fera pas forcément fuir le cambrioleur, par contre si celui-ci une alarme retentir pendant qu’il tente de s’en prendre à votre porte ou à vos fenêtres, il y a de très grandes chances qu’il prennent la fuite.

Si vous ne possédez pas d’alarme pour protéger votre maison, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article qui permet de vous accompagner dans le choix d’un système anti intrusion, alarme ou caméra.

image 3

La sécurité de votre maison est un investissement précieux pour protéger votre foyer et votre famille. En suivant ces conseils détaillés et en vérifiant attentivement chaque point de sécurité, vous pouvez renforcer efficacement la protection de votre domicile contre les cambriolages. N’oubliez pas que la sécurité est un processus continu, alors restez vigilant et effectuez régulièrement des vérifications pour maintenir un environnement sûr. Protégez votre maison et dormez sur vos deux oreilles en sachant que vous avez pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de votre foyer.

Découvrez comment vous protéger

Maintenant que vous avez fait le tour de votre maison, vous avez surement détecter certaines failles. En suivant ce lien vous découvrirez quels sont les équipements qui peuvent réellement vous protéger.