Sécurité pour porte d’entrée : quelles protections contre les cambriolages

Les chiffres du Ministère de l’intérieur concernant les cambriolages sont éloquents, 61% des cambriolages se font par la porte d’entrée. Comme nous l’expliquons ici, l’étude de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice démontre que l’installation d’une porte blindée diminue les risques de cambriolage de 27% dans les maisons et de 24% dans les appartements. Malheureusement l’installation d’une porte blindée n’est pas accessible à tout le monde. Cet article explore les sécurités pour porte d’entrée afin de renforcer votre porte contre les effractions, en tenant compte de votre budget.

Comment évaluer la sécurité de votre porte ?

Cet article se penche sur les points essentiels pour évaluer et renforcer la sécurité de votre porte. Contrairement à l’idée reçue, les cambrioleurs n’ouvrent pas votre porte uniquement en forçant la serrure ils sont souvent bien moins subtils que cela ! Ils utilisent souvent un tournevis ou un pied de biche, vont l’insérer au niveau de la serrure et faire levier. Si la porte ne s’ouvre pas et qu’aucune alarme ne se déclenche, ils vont simplement passer à une fenêtre ou une baie vitrée à proximité.

Pour évaluer la vulnérabilité de votre porte il faut s’intéresser à l’huisserie (la partie fixe de votre porte), le vantail et le système de fermeture.

L’huisserie est-elle renforcée ?

L’un des premiers points à regarder quand l’on veut sécuriser sa porte d’entrée est l’huisserie de celle-ci, c’est à dire tout ce qui constitue la partie fixe de votre porte.

Si elle est composée uniquement de bois, j’ai le regret de vous dire qu’il y a de forte chance que celle-ci craque si votre serrure ne comporte qu’un voir trois points de sécurité

Porte bois fracturée

Quelle est la solidité de votre vantail ?

La solidité du vantail est un point clé de la sécurité de votre porte d’entrée. Comme vous pouvez le voir sur la photo, si la résistance n’est pas suffisante, celle-ci peut complètement se fracturer ou plus simplement se courber suffisamment pour permettre au cambrioleur de rentrer.

Un point souvent négliger est le centre du vantail, de nombreuses personnes se rendent compte de la fragilité de celui-ci quand une vitre en simple vitrage est présente. Cependant la vulnérabilités est des fois plus subtile, les portes creuses ou avec des inserts en bois non renforcés permettent quelques fois de rentrer avec un simple coup de pied bien placer.

La serrure de porte d’entrée

La serrure est souvent la solution de replis quand les cambrioleurs ne peuvent pas fracturer une porte, d’autant plus dans les immeubles quand c’est le seul point avec lequel ils peuvent interagir.

Porte blindée : les caractéristiques

LE CNPP, l’organisme délivrant les certifications A2P permettant de classifier la sécurité des portes blindées atteste que les portes sont :

  • sont en capacité de résister à des tentatives d’effraction d’ouverture non autorisée,
  • proviennent d’une fabrication dont la qualité est maîtrisée.

Pour qu’une porte soit considérée comme blindée, il faut que celle-ci résiste entre 5 et 15 minutes à l’effraction, car d’après les différente études, un cambrioleurs abandonneraient en moyenne au bout de 5 minutes s’il n’arrive pas à ouvrir la porte.

Le prix est entre 1500 et 5000€ en prenant en compte la pose. Cela devient un budget important, tout le monde ne peut se le permettre. Si vous pouvez vous le permettre, l’installation d’une porte blindée améliorera grandement la sécurité de votre maison. Dans le cas contraire, dans la suite de cet article vous trouverez des équipements permettant d’améliorer votre sécurité tout en gardant votre porte actuelle.

Comment sécuriser sa porte d’entrée contre les effractions ?

Après avoir exploré les caractéristiques d’une porte blindée, concentrons nous sur des solutions plus économiques pour renforcer votre porte actuelle.

Comme vous pouvez le voir sur la photographie, plusieurs raisons peuvent permettre à un cambrioleurs d’entrer par effraction dans votre domicile, que ce soit la résistance des matériaux, de la serrure ou autres. De nombreux moyens existent pour vous sécuriser !

1. Fermer votre porte à clé

Votre porte d’entrée est souvent le premier point testé par les cambrioleurs pour entrer chez vous. Curieusement, peu de personnes ont le réflexe de fermer la porte quand ils vont se coucher la nuit. C’est souvent comme cela que vous pouvez avoir de la visite sans rien entendre. Même si vous avez un chien, celui-ci ne réagira pas forcément, d’autant plus s’il est en train de dormir avec vous dans la chambre ! C’est du bon sens, mais posséder une porte anti-effraction ne sert à rien si elle n’est pas verrouillée.

2. Choisir une serrure anti effraction

Le choix d’une serrure peut être important, surtout si vous vivez en appartement, car elle reste un point d’intérêt pour les cambrioleurs. Il en existe de tout types, mais il est intéressant de se pencher sur certaines, qui quelques fois présentent des propriétés anti-perçage, anti-crochetage et anti-casse à partir de seulement une vingtaine d’euros. Les prix peuvent monter bien plus haut, mais suivant les budget cela est déjà une sécurité en plus pour votre porte.

Dans tous les cas, assurez vous que votre serrure bénéficie de la norme A2P, délivrée par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP). Cela certifie qu’elle a passé avec succès les tests de résistance aux tentatives d’effraction.

La norme A2P définit ainsi 3 niveaux de résistance :

  • A2P* (1 étoile) : résiste plus de 5 minutes ;
  • A2P** (2 étoiles) : résiste plus de 10 minutes ;
  • A2P*** (3 étoiles) : résiste plus de 15 minutes.

Les Méthodes pour Éviter le Forçage des Serrures :

Il existe des méthodes pour réduire les risques de forçage des serrures :

  • Protection des Cylindres : Utilisez des cylindres de serrure de haute sécurité, dotés de caractéristiques anti-crochetage et anti-bumping.
  • Caches-Cylindres : Ajoutez des caches-cylindres pour empêcher l’accès au cylindre de serrure, évitant ainsi le forçage.
  • Plaques de Protection : Des plaques de protection en métal peuvent être ajoutées autour de la serrure pour empêcher son arrachement.

3. Augmenter le nombre de points de fermeture

blocage baie vitrée Blob-b

Plus votre serrure est équipée de points de fermeture, plus elle est compliquée à forcer. Il est recommandé de choisir une serrure 3 à 5 points pour sécuriser une porte d’entrée. Pour les portes de grandes tailles (supérieures à 2,10 m), une serrure 7 points est recommandée pour les portes les plus larges. Ces points peuvent être hauts, bas et latéraux, ou seulement latéraux. Une compagnie d’assurances ou un contrat d’assurance habitation peut influer sur le choix de la serrure de porte d’entrée à poser. Par exemple, il n’est pas rare de voir figurer dans certains contrats d’assurance habitation, l’obligation d’une serrure trois points

Un moyen économique pour renforcer la porte est d’installer un verrou à bouton et cylindre, coûtant de 40 € à plus de 250 €. Placez le judicieusement pour compléter le dispositif contre les tentatives de pied-de-biche.

Pour en savoir plus ? Rendez-vous sur nos pages consacrées aux verrous de porte d’entrée :

4. Renforcer l’huisserie

Une astuce de sécurité pour renforcer les montants est de fixer la gâche de votre serrure avec de longue vis qui viendront se fixer dans le mur porteur. Cela permet de répartir la charge en cas de tentative d’intrusion.

Le cadre de la porte joue un rôle crucial dans la sécurité. Choisissez un cadre en acier ou en bois dur pour éviter qu’il ne soit facilement fracturé.

Un kit anti pied-de-biche comme celui présenté ici est un ajout efficace pour renforcer la sécurité de votre porte. Il consiste en des plaques en acier installées sur la face intérieure de la porte et du cadre, empêchant ainsi l’utilisation d’un pied-de-biche pour forcer la porte. De plus il renforcera le pas de porte et évitera qu’il ne cède rapidement en cas de tentative d’effraction.

blocage baie vitrée Blob-b

Sécurité pour pour porte d’entrée : une possibilité accessible à tous

Comme vous avez pu le voir à travers cette page, sécuriser sa porte d’entrée pour offrir une protection contre les effractions n’est pas quelque chose d’impossible. Des systèmes très abordable existent aujourd’hui et sont facile à installer !

Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à vous rendre notre guide, qui vous apprend à déceler les points faibles de votre maison. Une fois le tour de votre maison effectué, rendez-vous sur la page des statistiques des cambriolages et découvrez qu’elles sont les impacts des moyens de protection sur les risques d’intrusion.